Notebook – Cher Netflix, voici ce que je veux voir dans la suite d’A tous les garçons que j’ai aimés

0

Bienvenue dans le Notebook, notre carnet de notes très personnel dans lequel vous pourrez lire ce qui se trame dans les têtes de Marshmallow et Praline. Nos critiques façon coups de coeur et coups de gueule dont notre soeur spirituelle Bridget Jones aurait été fière (enfin, on l’espère !).

Mon sang n’a fait qu’un tour. Mon coeur a lâché. Mon ventre s’est rempli de papillons. Evidemment, j’exagère (très) légèrement. The Hollywood Reporter a annoncé en début de semaine que les producteurs de notre coup de coeur de l’été A tous les garçons que j’ai aimés planchaient sur un deuxième film. Une excellente nouvelle pour les millions de spectateurs dans le monde qui ont usé et abusé du bouton « play » sur leur compte Netflix pour voir et revoir les amours naissantes de Lara Jean Covey (Lara Condor) et Peter Kavinsky (Noah Centineo).

A lire aussi : CRITIQUE – A tous les garçons que j’ai aimés : notre pépite de l’été, quoi dire de plus ?

Sorti cet été sur la plateforme de streaming, le film a battu tous les records et est devenu l’un des longs-métrages originaux les plus visionnés. Si Netflix n’a pas communiqué le nombre exact, cette simple information suffit à prendre la mesure du phénomène. A tous les garçons que j’ai aimés n’est que le premier livre d’une trilogie écrite par Jenny Han. Trilogie que je n’ai pas lue mais certaines adaptations ne suivant pas à la lettre le modèle original, je me permets, cher Netflix, de te livrer ma liste de requêtes pour le prochain scénario.

  • Un nouveau prétendant pour Lara Jean

Si vous êtes allé(e)s au bout du générique, vous l’avez forcément vu sonner à la porte. Lui, le dernier destinataire des lettres d’amour de Lara Jean qui n’auraient jamais dû être envoyées. John Ambrose McLaren arrive bien déterminé à reconquérir la jeune femme. Et s’il venait mettre un peu de piment dans la relation Lara Jean-Peter ? Je suis mille fois pour.

  • La première fois de Lara Jean et Peter

Ahhh, la scène du jacuzzi… On le sait, il ne sait rien passer lors de cette fameuse nuit à la montagne. Lara Jean parle de sa virginité à plusieurs reprises sans en faire trop car ce n’était pas le sujet du premier film. Interroger ses questionnements (« j’y vais ou j’y vais pas ? », « suis-je prête? », « est-ce le bon? ») dans le second film pourrait venir aider de nombreuses ados derrière leur écran. Je sais d’avance que ce passage déterminant dans la vie d’une jeune femme sera traitée avec justesse et délicatesse.

A lire aussi : Battle #5 : Noah Flynn (The Kissing Booth) v. Peter Kavinsky (A tous les garçons que j’ai aimés)

  • Le retour de Josh et Margot

Leur histoire d’amour s’est fini en eau de boudin. Alors j’aimerais assister à un retour de flammes entre le meilleur ami et la soeur de Lara Jean. Les relations connexes des personnages secondaires mériteraient un traitement plus approfondi. Et j’aime beaucoup trop Israel Broussard (Josh) et Janel Parrish (Margot) pour me passer d’eux !

  • Un focus sur Gen

Les bad girls sont-ils vraiment si mauvaises ? A l’image de Veronica dans Sierra Burgess is a loser, j’aimerais comprendre ce qui a rendu Gen aussi pestouille – parce que clairement, la scène de confrontation entre elle et Lara Jean dans les toilettes du lycée ne m’a pas convaincue DU TOUT. Son mal est plus profond qu’une simple histoire de garçon.

A lire aussi : CRITIQUE – Sierra Burgess is a loser, notre winneuse de la rentrée

  • Les retrouvailles de Peter et son père

Dans la rubrique « et si on approfondissait les personnages ? », je demande les retrouvailles entre Peter et son père, qui a abandonné sa famille pour aller en fonder une autre. Une pétition est déjà en ligne pour que Mark Ruffalo incarne cet homme qu’on adore déjà détester. J’ai déjà apposé ma signature, à quand la vôtre ?

Et vous, qu’attendez-vous de cette suite ?

A propos de l'auteur

Praline

J'avais vu Dirty Dancing avant même de savoir marcher et les téléfilms du début d'après-midi de M6 n'ont aucun secret pour moi. La plus belle des preuves d'amour ? Le "si tu sautes, moi je saute pas vrai" de Rose et Jack alors que le Titanic est en train de couler.

Laissez une réponse