Critique – Une Sirène à Paris : une romance fantastique au bord de la Seine

0

Après la mécanique du cœur et journal d’un vampire en pyjama, Mathias Malzieu revient en librairie avec son troisième roman Une sirène à Paris. Une romance fantastiquement poétique dans la capitale française.

De quoi ça parle ? Juin 2016. Paris fait face à de longs jours de pluie et à la plus grande crue que la Seine ait jamais connu. Alors que la ville dénombre de nombreuses disparitions, Gaspard, un musicien un peu rêveur, découvre une sirène blessée sous un pont. Il décide de la ramener chez lui pour la soigner. Il ignore que la sirène peut être dangereuse : quiconque entend son chant, tombe si intensément amoureux d’elle qu’il en meurt. A moins que Gaspard ne soit étrangement immunisé ou que l’amour qu’il commence à éprouver pour elle soit à toute épreuve.

Mathias Malzieu nous a longtemps habitués à son talent de musicien et de poète. Grâce à ses deux précédents romans, on savait qu’il avait également un certain talent pour la littérature. Une sirène à Paris marque définitivement sa consécration en tant qu’auteur. Son nouveau livre est une somptueuse romance où il mêle à la perfection fantastique et poésie. On plonge volontiers dès les premières pages.

Une ode à l’amour et aux rêveurs

Sous sa plume, la capitale française prend des airs de lieu magique où les rêveurs ont toute leur place. En plus d’être une histoire d’amour entre une sirène et un humain, le roman est aussi une déclaration à tous les surprisiers de la planète. Ceux dont l’imagination est si puissante qu’elle peut changer le monde. Son héros, Gaspard, est d’ailleurs propriétaire d’une péniche-restaurant où le temps semble s’être arrêté pour laisser place à la magie du spectacle. On y chante, on y danse et on y savoure surtout des burgers de fleurs. Si ce bateau existe, on veut l’adresse.

C’est dans cette ambiance magique que le jeune musicien, dont le cœur a été récemment brisé, fait la rencontre de Lula. Cette sirène est la dernière de son espèce. Souffrant de solitude, elle fait tout pour survivre face à ses ennemis. Leur rencontre est pour le moins inattendue et maladroite mais pleine de promesses. Il est évident que ces deux êtres étaient faits l’un pour l’autre. Ce n’est pas qu’une simple histoire d’amour, c’est surtout l’union de deux âmes seules et uniques en leur genre. Mathias Malzieu évite, tout de même, de tomber dans la facilité et dans un surplus de guimauve. La romance à laquelle il donne vie est tout en douceur et poésie. Il ajoute également un peu de tension et d’humour avec ses personnages secondaires donnant à son roman un peu de punch et une intrigue palpitante.

Au fil des pages, on se laisse très volontiers bercer par cet univers et nous devenons nous aussi petit à petit des surprisiers. A la prochaine crue de la Seine, il se peut qu’on parte à la recherche des sirènes.

Une sirène à Paris Couverture

© Albin Michel

Une sirène à Paris est disponible depuis le 6 février 2019 (Éditions Albin Michel)

Le roman sera adapté au cinéma avec Reda Kateb et Clémence Poésy dans les rôles principaux.

10.0 Magique
  • 10
  • User Ratings (0 Votes) 0

A propos de l'auteur

Avatar

Laissez une réponse