Mon âme soeur : âmes sensibles, s’abstenir

0

Netflix nous gâte avec une deuxième romance en deux semaines. Irreplaceable You (Mon âme soeur en VF) ou le compte à rebours d’un couple qui sera séparé par la maladie. De quoi nous faire passer du rire aux larmes en un éclair.

On le savait. Rien que la bande-annonce nous avait mis la puce à l’oreille. Mon âme soeur est le genre de romance qui se regarde sous une couverture, une tasse de thé dans une main et une boîte de mouchoirs (bien remplie) dans l’autre. Une semaine après le très réussi When We First Met, Netflix est revenu à la charge avec une histoire d’amour qui nous a cette fois laissés sur les rotules émotionnellement parlant. On vous explique.

Mon âme soeur raconte donc la belle histoire d’Abbie (Gugu Mbatha-Raw) et Sam (Michiel Huisman). Amoureux depuis toujours (enfin, depuis leurs 8 ans), les deux tourtereaux voient leur vie basculer le jour où la jeune femme apprend qu’elle est atteinte d’un cancer. Elle va alors se mettre en tête de trouver une future compagne pour son fiancé, afin qu’il continue à vivre en son absence. Mais le sort d’Abbie n’est pas le pivot du film. Dès les premières minutes, on apprend qu’elle n’a pas survécu.

Christopher Walken, second rôle de choc

L’heure et demie qui va suivre entraîne alors le spectateur dans la manière dont le couple fait face à la maladie. Le point fort ? Aucun pathos à l’horizon. Pas de musique larmoyante, pas de leçons de vie. Mon âme soeur sort des clous et parvient même à nous faire rire d’un sujet qu’on redoute tous : la maladie (big up à Monsieur Christopher Walken, parfait en malade en phase terminale). Les bonnes punchlines s’enchaînent et on en vient presque à oublier que le happy end n’est pas de rigueur pour nos héros.

Si on attendait un peu plus de Michiel Huisman (qui sans sa barbe a un peu perdu de sa superbe), on a été très convaincus par la prestation de Gugu Mbatha-Raw, qui nous avait déjà filé des frissons dans San Junipero, l’épisode culte de Black Mirror. On a tout lâché à la fin et on a encore les yeux un peu humides en écrivant cette chronique. Alors vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenu(e)s.

A lire aussi : notre top 5 – Les boyfriends irréprochables face à la maladie

Notre avis :
Passionnément

Be the first to leave a review. Login to Review

Mon âme soeur (2018)
de Stephanie Laing
avec Gugu Mbatha-Raw, Michiel Huiseman
disponible sur Netflix depuis le 16 février

A propos de l'auteur

Praline

J'avais vu Dirty Dancing avant même de savoir marcher et les téléfilms du début d'après-midi de M6 n'ont aucun secret pour moi. La plus belle des preuves d'amour ? Le "si tu sautes, moi je saute pas vrai" de Rose et Jack alors que le Titanic est en train de couler.

Laissez une réponse