L’Ecran Pop Grease : l’expérience musicale totalement «electrifying»

0

Après le succès de Mamma Mia et Des Demoiselles de Rochefort, L’Ecran Pop s’est attaqué à Grease, l’une des comédies musicales les plus cultes du cinéma. Pour l’occasion, la soirée était largement à la hauteur du classique américain.

Quand l’Ecran Pop nous a annoncé qu’ils allaient mettre à l’honneur Grease, we had chills that multiplied. On a sauté de nos chaises, répété nos déhanchés et nos mouvements de handjive (qu’on a toujours un peu de mal à maîtriser) et on s’est préparé un savoureux milkshake pour célébrer cette nouvelle.

40 ans après sa sortie en salles, le charme de Grease opère toujours autant. C’est coloré, c’est guimauve, ça vous donne envie de vous lever et de vous déhancher comme une malade. Grâce à l’Ecran Pop c’est possible. Le concept du sing-along est de projeter un film avec les paroles des chansons qui apparaissent à l’écran et vous permettent de chanter à tue-tête avec les personnages comme si vous faisiez partie de l’histoire. Même les plus réfractaires au karaoké ne tardent pas à se lâcher et à pousser la chansonnette. Il faut dire que tout est fait pour nous mettre dans l’ambiance et faire ressortir la Pink Lady et le T-Bird qui sont en nous.

Bienvenue dans les 50’s

Vous connaissez Grease ? Vous l’avez déjà vu 300 fois ? Alors pourquoi le revoir au cinéma plutôt qu’à la maison où personne ne pourra vous entendre chanter avec votre voix de casserole ? Parce que l’Ecran Pop est une expérience exceptionnelle.

A peine avions-nous franchi les portes du Grand Rex, que déjà les musiques mythiques de Grease envahissaient nos oreilles. Le cinéma mythique de Paris nous offrait une belle plongée dans les 50’s avant même notre entrée en salles. Les spectateurs pouvaient immortaliser leur soirée en prenant une photo digne d’un album de fin d’année des lycées américains, à moins qu’ils ne se sentaient l’âme d’un futur chanteur. Les plus téméraires pouvaient alors tenter leur chance au karaoké.

Une fois dans la salle, un petit sac rempli de goodies nous attendait : un ballon rouge en forme de cœur pour célébrer l’amour entre Danny et Sandy, un bonbon burger en référence aux célèbres diners américains, un Party Popper pour tout faire péter dans la salle ou encore une étrange tapette à trois mains. Le film n’avait pas encore commencé que nous étions déjà tous au taquet chantonnant quelques chansons de la comédie musicale.

Au revoir chers diplômés

Soudain, le directeur du lycée de Rydell débarquait sur scène pour célébrer en beauté notre « remise de diplômes », même si nous étions quasiment tous des cancres. L’Ecran Pop ne fait pas les choses à moitié. Quitte à nous faire plonger dans l’univers de Grease, autant le faire en bonne et due forme. Le temps d’une soirée, nous étions donc devenus des lycéens savourant leur dernière année à Rydell High School – établissement fréquenté par Danny, Sandy, Rizzo, Frenchy….

Notre maître de cérémonie exceptionnel savait parfaitement mettre l’ambiance. Sur scène, il nous offrait de sacrées petites punchlines et nous annonçait fièrement que nous allions revivre notre dernière folle année de lycée. Après un petit concours de déguisements jugé à l’applaudimètre, il était temps de retrouver nos personnages favoris pour un moment complètement dingue.

Tout au long du film, la salle n’a pas hésité à chanter en chœur avec les héros. Nos cœurs s’emballaient sur « Summer Nights », on se déhanchait sur « Greased Lightning », on tentait de danser le handjive pendant le concours de danse, on lançait des confettis avec nos Party Poppers pendant la course de voiture et bien entendu, nous déclarions notre flamme à Danny ou Sandy avec « You’re the one that I want ».

Et tout comme les héros, on a eu un peu la larme à l’œil en sentant la fin approcher. On n’a absolument pas vu les 2h30 de la soirée passer tant on s’est amusées au point d’en oublier qu’on était en 2018 et pas aux États-Unis à la fin des années 50. Alors que l’on franchissait les portes du Grand Rex avec plein de paillettes dans les yeux, on avait déjà envie d’y retourner. Après tout « We go together. Like rama lama lama ka dinga da dinga dong » !

Envie de (re)vivre l’expérience L’Ecran Pop : Grease ? Rendez-vous le 14 décembre au Grand Rex pour une nouvelle soirée so 50’s. Plus d’informations sur le site officiel.

Les prochain rendez-vous « Ecran Pop » à Paris :

Mamma-Mia : 23 novembre et le 6 décembre
Mamma-Mia Here we Go Again : le 28 novembre
Les Demoiselles de Rochefort : le 8 février 2019

A propos de l'auteur

Laissez une réponse