Pretty Woman : une comédie musicale pour 2018

0

Près de 30 ans après sa sortie, Pretty Woman, le film qui a révélé Julia Roberts, va être adapté à Broadway.

La magie se poursuit sur scène. Comme Ghost ou Dirty Dancing avant elle, Pretty Woman, romance culte sortie en 1990, devient une comédie musicale. A l’origine du spectacle, qui doit débuter à l’automne 2018 à New York ? Un livret de Garry Marshall, le défunt réalisateur du film qui a fait de Julia Roberts une star. Les chansons seront signées Bryan Adams (le « Everything I Do » de la BO de Robin des bois avec Kevin Costner, c’était lui).

Steve Kazee (lauréat d’un Tony Award pour Once) aura la lourde charge de faire oublier Richard Gere. C’est lui qui reprendra le rôle d’Edward Lewis, homme d’affaires qui s’éprend de Vivian, rencontrée sur Hollywood Boulevard à Los Angeles. Samantha Barks, repérée dans l’adaptation cinéma des Misérables, sera Vivian, la jeune prostituée qu’incarnait Julia Roberts dans le film d’origine.

Pretty Woman côtoiera les Plastiques de Lolita malgré moi et La Reine des neiges

On attend déjà avec impatience la version live du « Kiss » de Prince que Julia Roberts chantait déjà si bien dans son bain moussant. Les plus chanceux pourront découvrir le résultat final lors d’un premier tour de chant à Chicago, dès le 13 mars. Une habitude à Broadway qui va roder ses spectacles hors de la Grosse Pomme pour gommer les imperfections avant le jour J.

C’est aussi ce que vont faire deux autres comédies musicales inspirées du grand écran qui débarqueront à Broadway en 2018.  Les Plastiques de Lolita malgré moi s’échaufferont les cordes vocales à Washington cet automne avant des débuts en avril. Elsa et Anna, les princesses Disney de La Reine des neiges, donneront de la voix dès février prochain. Mais le public français n’est pas en reste. Depuis le 28 septembre, le Théâtre Mogador à Paris danse au rythme des plus grands tubes de Grease. Oh yeah !

Grease, le musical
Au Théâtre Mogador à Paris

A propos de l'auteur

Praline

J'avais vu Dirty Dancing avant même de savoir marcher et les téléfilms du début d'après-midi de M6 n'ont aucun secret pour moi. La plus belle des preuves d'amour ? Le "si tu sautes, moi je saute pas vrai" de Rose et Jack alors que le Titanic est en train de couler.

Laissez une réponse