Le héros de la semaine : Timothée Chalamet, le romantisme à l’état pur

0

Notre Oscar du meilleur acteur, il est pour lui. Dans Call me by your name, Timothée Chalamet impressionne dans le rôle d’un adolescent en plein apprentissage amoureux. Sans aucun doute la plus belle histoire d’amour de l’année.

CV express

Son nom n’a pas pu vous échapper. Il est sur toutes les lèvres depuis septembre et la présentation au Festival international du film de Toronto d’une romance qui nous a fait pleurer, nous a fait rêver, nous a fait vibrer. Bref, nous a bouleversés. Dans Call Me By Your Name, Timothée Chalamet incarne Elio, un adolescent qui découvre l’amour avec un étudiant américain plus âgé que lui (Armie Hammer) dans la chaleur de la Toscane. Un rôle qui lui a permis de décrocher, à seulement 22 ans, sa première nomination à l’Oscar du meilleur acteur. Avant cela, vous avez sans doute aperçu le jeune franco-américain dans Insterstellar et dans Homeland, où il était le fils du vice-président qui fait du gringue à la fille du Sergent Nicholas Brody.

La scène phare : la prise de conscience

Vous entendrez parler de la scène de la pêche (dans laquelle on le voit se masturber dans le fruit), des nombreuses scènes d’amour entre lui et Armie Hammer. Timothée Chalamet y fait preuve de tout son talent. C’est encore plus vrai à la toute fin du film (nous ne vous spoilerons rien !). Alors que le générique défile, le jeune acteur est seul face caméra, devant une cheminée et laisse filer ses larmes. Il ne dit rien et parvient tout de même à nous laisser sans voix. Rien n’est surjoué, l’émotion semble réelle, presque palpable. Brillant.

Pourquoi on mise sur lui

Parce que Timothée Chalamet a pour lui la grâce qu’on croyait perdue depuis longtemps à Hollywood. Dans Call Me By Your Name, il irradie à chaque seconde à l’écran, passant de l’anglais au français puis à l’italien. Cette semaine, il joue aux côtés de Saoirse Ronan dans Lady Bird, aussi nommé aux Oscars. Il sera le roi Henry V dans le film Netflix The King, attendu en 2019, et figurera au générique du prochain (et peut-être dernier) film de Woody Allen, A Rainy Day In New York. Il a d’ailleurs fait don de tout son salaire à l’organisation Time’s Up, qui milite contre les violences faites aux femmes. Preuve qu’en plus d’une tête bien faite, il a également une tête bien pleine.

A lire aussi : la critique chez nos copains de l’Info Tout Court, Call Me By Your Name : une romance interdite

Call Me By Your Name
de Luca Guadagnino
avec Timothée Chalamet, Armie Hammer, Amira Casar
en salles depuis le 28 février 2018

A propos de l'auteur

Praline

J'avais vu Dirty Dancing avant même de savoir marcher et les téléfilms du début d'après-midi de M6 n'ont aucun secret pour moi. La plus belle des preuves d'amour ? Le "si tu sautes, moi je saute pas vrai" de Rose et Jack alors que le Titanic est en train de couler.

Laissez une réponse