L’héroïne de la semaine : Karla Souza, du meurtre à la romance

0

Vous la connaissez sans doute sous les traits de Laurel dans la série  « Murder ». Karla Souza est également une superstar au cinéma dans son pays d’origine, le Mexique. Sa spécialité ? Les comédies romantiques.

CV express

Née en 1986 à Mexico, Karla Souza commence sa carrière dans son Mexique natal  à la télévision. Pendant 120 épisodes, elle est Dana Villalba Duerte dans la telenovela Veranos de amor (2009) – Les étés de l’amour en VF. Il n’y a pas meilleure école pour la romance. Il a fallu attendre 2014 pour que son talent traverse l’Atlantique. Castée par Shonda Rhimes pour sa nouvelle série Murder, diffusée aux Etats-Unis sur ABC et en France sur M6, elle y joue Laurel Castillo, l’une des élèves en droit de l’impitoyable Annalise Keating, interprétée par l’actrice oscarisée Viola Davis.

Le rôle phare : Maru dans Le meilleur est à venir

Celui avec lequel on l’a découvert dans une autre langue et un autre registre. Dans Le meilleur est à venir (2016), Karla Souza prête ses traits à Maru, une jeune femme issue d’une très bonne famille qui tombe enceinte à la suite d’un mariage très arrosé. Pour respecter la tradition, elle décide de retrouver le futur papa et de l’épouser. Mais tout ne se passe pas comme elle l’avait imaginé quand elle découvre qu’il s’agit de Renato, un homme sans le sou et beaucoup plus jeune qu’elle. L’histoire est évidemment cousue de fil blanc mais l’ensemble est cute à souhait et nous prend aux tripes.

Pourquoi on mise sur elle

Parce que Karla Souza incarne une nouvelle génération d’actrices qui nous ouvre les horizons des comédies romantiques. On ne va pas se le cacher, Hollywood en fait de moins en moins – et surtout de moins en moins bonnes. Alors pour les fans de romance que nous sommes, l’actrice mexicaine représente un nouvel espoir, celui de voir arriver des films de qualité d’une Amérique latine qui en regorge. Pour preuve, l’afflux de romances sud-américaines sur Netflix. Après Le meilleur est à venir, nous avons été séduits par le plus tristoune Everybody loves somebody (2017) avec dans le premier rôle – on vous le donne en mille – Karla Souza. Ne cherchez plus, on a trouvé notre nouvelle Julia Roberts.

Le meilleur est à venir et Everybody loves somebody disponibles sur Netflix

A propos de l'auteur

Praline

J'avais vu Dirty Dancing avant même de savoir marcher et les téléfilms du début d'après-midi de M6 n'ont aucun secret pour moi. La plus belle des preuves d'amour ? Le "si tu sautes, moi je saute pas vrai" de Rose et Jack alors que le Titanic est en train de couler.

Laissez une réponse