Critique Un mariage de Princesse – Un jour mon prince viendra…

0

On continue notre voyage dans le temps avec la princesse Anne Hathaway. Après Princesse Malgré elle, il est temps de s’intéresser à sa suite Un Mariage de Princesse. Beaucoup plus romantique et plus guimauve que son prédécesseur, il n’en reste pas moins un savoureux divertissement.

De quoi ça parle ? Mia a quitté San Francisco et vit depuis plusieurs mois en Génovie. Devenue princesse de cette petite principauté, elle tente de se faire à cette nouvelle vie et d’être la meilleure princesse possible. Alors que le public l’a adoptée, le parlement lui rappelle qu’elle ne pourra pas gouverner sans être mariée. Mia, aidée de sa grand-mère Clarisse, doit alors partir à la recherche du prince charmant. Il ne faut pas se fier aux apparences.

Suite du culte Princesse Malgré Elle, ce Mariage de princesse change un peu de ton. Le premier film se concentrait sur la transformation d’une adolescente en jeune femme avec une bonne dose d’humour. Cette fois, tout en conservant son côté comédie, le film se transforme en une douce romance made-in Disney pour laquelle on craque totalement.

La belle et son prince

Tout comme le personnage de Mia, le film quitte le monde de l’adolescence pour un univers un peu plus adulte. Il n’est plus question de lycée mais d’une vie en tant que future monarque. Bien entendu, si Mia a su trouver sa place auprès de ses sujets, elle a du mal à se faire accepter par le parlement. Il n’en faut pas plus pour qu’un Lord lui mette des bâtons dans les roues en lui imposant de se marier. Rien de tel, pour prendre le pouvoir, que de mettre son neveu, Nicholas (Chris Pine), sur la liste des potentiels futurs maris.

Nicholas est beau, jeune mais un peu arrogant ce qui a le don d’énerver Mia. On voit tout de suite où l’histoire va aller. On se doute bien qu’il y aura un happy ending et que le jeune homme est loin d’être aussi mauvais que son oncle. Derrière les apparences, Nicholas est bel et bien un prince charmant. Mia l’a sous les yeux mais refuse de le voir. C’est grâce à ce petit jeu du chat et de la souris que le film fonctionne à la perfection.

Une rom-com avant tout

Le film ne saura s’en tenir qu’à son côté romantique. Garry Marshall, son réalisateur, sait parler d’amour mais il sait également faire rire. Le jeu de séduction entre Mia et Nicholas tourne rapidement à la guerre. Ils n’hésitent pas à se faire des coups bas pour notre plus grand plaisir. La fontaine du palais en a ainsi vu de toutes les couleurs pendant ce film.

Le réalisateur n’hésite pas non plus à jouer les entremetteurs entre deux autres personnages : Clarisse et son chauffeur Joe. Si leur amour était déjà évoqué dans le 1er film, il prend ici une autre tournure. Marshall s’amuse avec eux, dévoilant une Clarisse un peu rock ‘n’ roll. Il s’offre même un twist final assez surprenant, totalement guimauve et qui nous fait fondre complètement. Si les suites sont généralement moins palpitantes que leur prédécesseur, Un Mariage de Princesse réussit néanmoins son pari en changeant de ton, d’histoire et en nous offrant une rom-com comme on les aime.


Be the first to leave a review. Login to Review This shortcode will bring Reviw Press form on current page/post

Notre avis :
A la folie

Get the reviews of current page/post

95%
95%
Awesome
  • 9.5
  • User Ratings (0 Votes)
    0

A propos de l'auteur

Laissez une réponse