CRITIQUE – La princesse de Chicago : deux romances de Noël pour le prix d’une

0

Vanessa Hudgens donne vie à deux jeunes femmes qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau et qui échangent leur place pour quelques jours. Pile le temps de tomber amoureuses du garçon qui ne leur était apparemment pas destiné.

2018 aura été l’année de la romcom chez Netflix. Et comme dans toute promotion, il y a du bon. Puis du moins bon. La princesse de Chicago, disponible depuis le 16 novembre sur la plateforme, se situe entre les deux. Ce n’est pas qu’on s’ennuie mais on ne saute pas au plafond non plus. Le pitch ? Une pincée du film A nous quatre, un décor de carte postale dans un royaume imaginaire enneigé à Noël, un peu de magie et des amours compliquées.

Stacy est américaine et s’envole pour Belgravia avec son meilleur ami Kevin (Nick Sagar) pour un concours international de pâtisserie. Totalement par hasard, elle tombe nez à nez avec son sosie qui n’est autre que Margaret, duchesse de Montenaro qui doit prochainement épouser le beau prince Edward (Sam Palladio). A la demande de cette dernière, elles échangent leurs vies le temps de deux jours. Suffisamment pour tomber amoureuses de celui qu’il ne fallait pas approcher.

Rien de révolutionnaire mais sympathique à regarder

La trame est évidemment cousue de fil blanc et on voit venir les pseudos rebondissements au loin. C’est sirupeux et kitsch à souhait, comme le laissait présager la bande-annonce. Mais on retient surtout la double prestation de Vanessa Hudgens, qui switche de la jeune citadine cool à l’aristocrate coincée, de l’accent américain à l’accent british en un clin d’oeil. La star de High School Musical sauve un peu l’ensemble qui, s’il n’a rien de révolutionnaire, reste sympathique à regarder un chocolat chaud en main. Pas franchement à la hauteur de A Christmas Prince mais suffisant pour nous patienter jusqu’au 30 novembre et un autre royal wedding, celui d’Amber et Richard.

A lire aussi : Pourquoi A Christmas Prince est le parfait conte de Noël

La princesse de Chicago (2018)
avec Vanessa Hudgens (x2), Nick Sagar et Sam Palladio
disponible sur Netflix depuis le 16 novembre

Notre avis :
Beaucoup


Be the first to leave a review. Login to Review

A propos de l'auteur

Praline

J'avais vu Dirty Dancing avant même de savoir marcher et les téléfilms du début d'après-midi de M6 n'ont aucun secret pour moi. La plus belle des preuves d'amour ? Le "si tu sautes, moi je saute pas vrai" de Rose et Jack alors que le Titanic est en train de couler.

Laissez une réponse