L’héroine de la semaine : Elizabeth Bennet, la féministe selon Jane Austen

2

Notre semaine Orgueil et Préjugés se termine et pour se clôturer en beauté, nous avons décidé de rendre hommage à la superbe Elizabeth Bennet. L’héroïne de Jane Austen a travers le temps et ne cesse d’inspirer de nombreuses jeunes filles. Pourquoi nous plaît-elle toujours autant ?

CV Express

Elizabeth est une femme forte qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Quelqu’un l’a traite de passable ? Elle n’hésite pas à lui répondre en lui faisant comprendre qu’elle l’a entendu. Des gens parlent de ce qui fait une femme convenable ? Elle leur fait gentiment remarquer qu’une telle femme ne peut exister car elle ferait peur aux hommes tant elle serait intelligente.

Tout au long de son histoire, Lizzie apparait comme une femme moderne et libérée. Une jeune femme ne peut pas rester célibataire ? Elle s’en fiche. Elle est prête à mourir vieille fille. Ce qu’elle désire avant tout c’est vivre sa vie comme elle l’entend. Elizabeth ne veut pas d’un époux qui va la forcer à faire le ménage, la cuisine et des enfants. Elle veut continuer à lire tranquillement, à marcher de longues heures et à rêver. Ce qui lui vaut les commentaires et les moqueries des autres. Eh oui, être une femme libérée c’est pas si facile. (oui elle était facile celle-là)

La scène phare: la demande en mariage de Darcy

Elizabeth et Mr Darcy se croisent depuis le début du roman/film/série. La jeune femme pense qu’il n’est pas du tout intéressé par elle car après tout, elle est tout juste passable. Pire, elle a appris qu’il a plus ou moins manœuvrer pour éloigner son ami Bingley et sa sœur Jane. Mr. Wickham s’est chargé du reste en racontant des horreurs à son sujet.

Quand Darcy la retrouve, à sa grande surprise: il la demande en mariage. Il lui affirme l’aimer « d’un amour ardent » tout en ajoutant qu’il a dû lutter car: elle est pauvre, sans éducation, d’un rang social inférieur et que sa famille est ultra-relax. Bref, elle cumule. Au lieu d’écouter ses sentiments (car oui elle ressent quelque chose pour cette homme), elle n’hésite pas à le repousser.

 

Pourquoi on mise sur elle.

Si Elizabeth est une héroïne exceptionnelle c’est parce qu’elle est imparfaite. Son principal défaut est de croire qu’elle a toujours raison. Lorsque Lady Catherine s’offusque de leur mode de vie, elle préfère le prendre à la rigolade. Plus tard, elle apprend que c’est à cause de leur relax-attitude que sa sœur a perdu Bingley. Elle se moque de sa cousine Charlotte qui épouse Mr Collins avant de découvrir, qu’au final, elle n’est pas si malheureuse que ça…bien au contraire.

Idem avec Mr Darcy. Elle se fie à sa première impression et aux mensonges de Wickham. Elle y croit dur comme fer. Sa fierté fait qu’elle devient totalement aveugle à la réalité. Heureusement, elle va ouvrir les yeux. Elizabeth n’a pas que des qualités mais elle sait accepter ses défauts et lorsqu’elle le fait, elle a un très bon karma. (elle se chope Darcy quand même).

Long vie à Elizabeth Bennet !

A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Je ne suis pas sûre qu’Elizabeth ne veuillent pas faire le ménage ou la cuisine si elle le doit (mais ça voudrait dire quand même qu’elle épouse quelqu’un en-dessous de sa condition), je crois que la seule chose qu’elle exige est de choisir son mari et d’en être amoureuse, ce qui est déjà extrêmement audacieux pour l’époque.

    • totalement. Je pense que, comme nous toutes, elle s’occuperait volontiers de son foyer si elle le devait mais pas à temps plein.

      Malheureusement, à l’époque la place de la femme c’était de faire le ménage, la cuisine (si on a peu d’argent) et des enfants. Comme elle le souligne, une femme trop intelligente – capable de connaître les arts comme la peinture, la danse, l’écriture ou la littérature – ferait peur aux hommes. C’était « soit belle et tais toi », hors Elizabeth a envie de tellement plus qu’être juste « La femme de ».

      Eh oui, ça commence totalement par le fait de pouvoir choisir son mari. Au final, ça lui a plutôt bien réussi non 🙂

Laissez une réponse